Pour courir encore plus vite cette saison 10 conseils

15. février 2017

Que vous soyez expérimenté ou débutant, la course est variée et requiert un entraînement approprié. Nous vous donnons dix conseils sur la manière de vous préparer au mieux d’ici le coup d’envoi de la saison, de varier vos entraînements et de peaufiner votre performance. Rien de plus simple: concentrez-vous chaque semaine sur trois points de la liste.

  1. Variez vos entraînements
    Parcourir toujours un seul tour standard à un rythme constant ne permet pas d’accélérer la vitesse. Apportez du changement dans vos entraînements, variez la durée et l’intensité.
  2. ABC de la course concernant le style
    Les coureurs peuvent eux aussi peaufiner leur technique. Intégrez 15 minutes d’ABC de la course après votre course d’endurance.
  3. Faites varier le terrain pour ajouter du piquant à votre entraînement
    Courez sur l’asphalte, sur des chemins de forêt, dans les prés, sur la piste, sur un tapis de course... plus vous vous diversifiez, plus vous vous améliorez. Changez de terrain et de topologie, même durant une séance d’entraînement.
  4. Entraînement musculaire pour augmenter la stabilité dans la course
    Un style de course stable permet d’économiser ses forces et de réduire le risque de blessure. Après une course d’endurance, intègrez 15 à 30 minutes d’entraînement musculaire en insistant sur la stabilité du tronc.
  5. Des courses d’intensité croissante pour la technique
    Après la course d’endurance, intégrez trois à cinq courses de coordination. Choisissez une ligne droite (env. 80 à 100 m), commencez par courir à un rythme modéré, puis augmentez la rapidité. Pendant l’exercice, veillez à un style de course actif et élégant.
  6. Des sprints sur la colline pour renforcer
    Terminez votre course d’endurance par cinq sprints de 10 secondes sur une colline en vous accordant une minute de pause entre chaque sprint.
  7. De la mobilité pour davantage de souplesse
    S’étirer permet de se détendre et de rétablir le tonus de base musculaire. Dans l’idéal, prévoyez une fois par semaine un bref programme d’étirements après une course d’entraînement ou pratiquez régulièrement le yoga.
  8. Entraînements intensifs
    Pour augmenter sa vitesse, il faut quitter sa zone de confort et jouer avec le rythme. Prévoyez un entraînement par intervalle en alternant phases intensives et phases modérées.
  9. L’entraînement alternatif pour changer
    Ayez le courage de remplacer un entraînement de course par un autre sport une fois par semaine. Cela permet de varier le programme et donne un nouvel élan!
  10. Prévoyez un temps de récupération dans le cadre de l’entraînement
    Accordez-vous du repos à intervalles réguliers: par exemple, allongez-vous un petit moment après un entraînement intensif, fermez les yeux et laissez libre cours à vos pensées. Pensez également à intégrer des mesures de récupération: séances de sauna, massages, snacks, etc.

running.COACH www.runningcoach.me planifie votre entraînement de manière variée et organisée. Avec une combinaison de formes d’entraînement sur mesure, vous battrez de nouveaux records cette année. Testez gratuitement running.COACH!